2018 : Tour en Ethiopie (Arba Minch, Mekelle et Axum)

Voyage en Ethiopie – Janvier et Février 2018

 

Torbjörn Lahti (Président de Sustainable Sweden Association), s’est rendu en 2018 en Ethiopie. Son séjour a été organisé par Adane Negash, le directeur exécutif de Sustainable Sweden Development Ethiopia. Adane est également un membre actif de Sustainable Sweden Association, et est à l’origine du project éco-municipalité 5.0 en Ethiopie. Lors de son voyage en Ethiopie, Torbjörn a pu visiter trois éco-municipalités en devenir.

Il s’est d’abord rendu à Axum. Cette ville est connue pour son passé historique, notamment à travers l’histoire de la reine Sheba et du roi Salomon. Elle fut le centre de la première région chrétienne au monde. La ville a conservé un patrimoine historique et archéologique, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis les années 1980. De nos jours, la ville est peuplée par 80 000 habitants.

Durant 3 jours, Torbjörn a mené des ateliers de réflexion autour du projet éco-municipalité 5.0 à Axum. Le programme des ateliers comprenait deux étapes. Tout d’abord, Torbjörn a présenté au participants le concept d’éco-municipalité et l’objectif du workshop. Il a particulièrement insisté sur l’importance d’avoir une vision systémique des problématiques de la ville, couplée à un exercice de back-casting. Suite à cela, les participants ont constitué des groupes de travail et de réflexion. Les Ethiopiens ont été très enthousiastes et créatifs !

Lors des ateliers, les participants ont également pu assister à quelques conférences et séminaires. Adane Negash s’est par exemple exprimé sur le recyclage à Umea (en Suède). Finalement, les Ethiopiens ont gagné une méthodologie de travail et de concertation sur le thème du développement durable.

Après le workshop, Torbjörn a été invité à une réunion avec l’équipe municipale et les principaux membres officiels du projet, dont le directeur de l’université d’Axum.

Workshop à Axum

Suite à cela, Torbjörn s’est rendu à la deuxième étape de son voyage : Mekelle. Capitale de la région du Tigray, cette ville est peuplée d’environ 350 200 habitants. C’est un centre économique essentiel en Ethiopie. La ville est une zone administrative spéciale, divisée en 7 districts : Addi Haqi, Ayder, Haddinet, Hawelti, Qedamay, Weyyane, Kwiha and Semien.

Le workshop s’est tenu sur 1 journée, et non pas trois jours comme prévu. Mais les participants ont fait un très bon travail ! Les Ethiopiens ont posé de nombreuses questions, il y a eu beaucoup d’interactions entre eux. Il y avait plus de 50 participants, dont au moins 50% de femmes ! Torbjörn devra revenir à Mekelle pour finir les ateliers.

Après les ateliers, Torbjörn a pu rencontrer les principaux membres éthiopiens du project éco-municipalité 5.0, dont le directeur régional du ministère du développement et de la construction.

Torbjörn a également eu l’opportunité de visiter la déchetterie de Mekelle. Cela lui a permi d’introduire des questions environnementales et sanitaires aux partenaires Ethiopiens. Le terrain de la déchetterie brûle en permanence, à cause des produits chimiques qui y sont déversés. La municipalité de Mekelle aimerait mettre en place un compost, afin de diminuer la taille de la déchetterie. De plus, la municipalité a de nombreux sols fertiles qui pourraient avoir besoin de compost.

Présentation d’Adane à Mekelle

Avant de se rendre à la dernière étape de son voyage, Torbjörn s’est arrêté à Addis Abeba, la capitale Ethiopienne. Il y a rencontré le directeur national du programme UN-Habitat : Aklilu Fikreselassie. Ce dernier a proposé de construire un partenariat entre Sustainable Sweden Development Ethiopia et UN-Habitat. Grâce à cela, une demande de financement de projet a pu être adressée à l’agence suédoise de développement et de coopération internationale. De plus, Aklilu Fikreselassie a insisté sur l’importance d’une coopération internationale autour du concept d’éco-municipalité. Bon point pour le futur !

 

Finalement, Torbjörn s’est rendu à Arba Minch. Avant de démarrer le workshop, Torbjörn a rencontré les organisateurs locaux des ateliers. Mais le programme final s’étendait sur 2 jours, et non 3. Il a donc été décidé de rajouter un jour d’atelier supplémentaire. Environ 60 personnes ont participé au workshop. Citoyens, employés municipaux, membres d’ONG ou encore chercheurs universitaires ont réfléchi ensemble à l’avenir d’Arba Minch.

 

Suite aux ateliers, Torbjörn a eu le temps de visiter la région des Nations, Nationalités et peuples du Sud. Il s’est rendu dans une coopérative tournée vers l’exploitation de plantations biologiques.

En fin de compte, ce voyage a été marqué par la détermination des partenaires éthiopiens dans le projet éco-municipalité 5.0 !

Coucher de soleil sur le lac Chamo

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *